D’or et de vert

C’est le printemps ! Enfin !

Une des principales différences entre le climat belge et celui de l’Est du Canada est la durée de l’hiver. L’automne est magnifique, et ne cède, généralement, qu’en janvier sa place à l’hiver. Ce dernier est tenace, et ne s’efface que fin avril. Les températures cette année sont restées froides jusque debut mai. Et là, la latitude parle : comme nous sommes plusieurs centaines de kilomètres au sud de la Belgique, les températures montent rapidement. Les dernières neiges datent d’il y a trois semaines, et il y avait aujourd’hui 28 degrés.

Les plantes suivent également ce rythme : les arbres restent nus jusqu’au 15 mai, les plantes sous terre et le gazon, resté plusieurs mois sous la neige, prend une horrible teinte jaunâtre. C’est ensuite l’explosion : les arbres développent leur frondaison en quelques jours, le gazon verdit, développant un superbe contraste avec le rouge de la terre des champs et le bleu de la mer, et les fleurs sortent de partout en même temps. Depuis 10 jours, ce sont, presque simultanément, perce-neige, crocus, forsythias, jonquilles, magnolias, myosotis, tulipes et… pissenlits.

Partout.

Des pissenlits partout. Comme d’immense plaques d’or dans le paysage. Et c’est bien joli.

Cela m’avait frappé l’an dernier, mais je m’y étais pris un peu tard pour collecter quelques photos.

Comme on s’est un peu baladé hier et aujourd’hui, voici quelques photos :

4 thoughts on “D’or et de vert

  1. Ghislaine says:

    Bon printemps …vive les températures plus clémentes 😊…et tt ce que mère nature vous offre comme tapis de fleurs printanières.
    Ici les températures sont plus élevées. On se croit en été avec des orages bien présents ,certains jours …
    Profitez bien de la douceur du printemps.

Répondre à Ghislaine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.