Janvier : Tempêtes et covid

Janvier tire à sa fin, et on peut dire que ce mois a été pour le moins étrange.

D’abord parce que les autorités provinciales avaient décidé en décembre de postposer la rentrée physique au 17 janvier, puis au 24, et enfin au 31 (demain !). L’enseignement s’est fait entièrement en ligne. On s’est donc retrouvé dans notre petite maison à cinq à peu près tout le temps. J’ai dû enseigner de façon synchrone (leçons en direct) et asynchrone (videos enregistrées et exercices en ligne) pendant quatre semaines. Les défis étaient nombreux, avant même d’enseigner le moindre contenu pédagogique : fournir des ordinateurs aux élèves qui n’en avaient pas, les aider à se connecter, expliquer à distance les procédures, mais également gérer tout le ressenti émotionnel des mes petits élèves, ainsi que leur besoin de socialiser. Certains m’ont surpris par leur investissement, d’autres par leur désinvestissement, mais ce qui est certain c’est que personne ne sortira indemne d’une telle expérience.

Les filles avaient reçu des ordinateurs de l’école, et ont pu suivre leur cours en ligne. C’était parfois long, mais elles ont parfaitement géré cela. Juliette en a profité pour réussir avec brio son premier examen aux cadets de l’air, qui devrait l’amener à passer son brevet de pilote si elle satisfait aux exigences suivantes. On verra ! Avant cela, il y aura le permis auto, qu’on peut avoir dès 16 ans ici (et c’est dans quelques mois pour elle). Héloïse était assez embêtée de ne pas voir ses amies et de ne pas pouvoir aller au badminton, mais a pu continuer à apprendre l’anglais. Elle progresse bien !

Si les écoles étaient fermées, c’était bien sûr parce que les nouvelles sur le front du covid n’étaient pas bonnes, vous vous en doutez. La brèche a cédée et le covid s’est engouffré dans l’île. On tourne depuis un mois à 250 cas détectés positifs chaque jour, et environ 2500 positifs en isolement simultanément, et 7500 cas en tout (la population de l’île est d’environ 160 000 habitants). Cela nous place à la triste première place des provinces canadienne en terme de contamination. Heureusement, le fort taux de vaccination permet d’éviter pour le moment une surcharge des hôpitaux. On compte aussi dix décès covid, des personnes âgées.

Demain, on rentre à l’école, et on s’attend à trois semaines assez terribles malgré toutes les précautions (autotest tous les deux jours pour tout le monde, masque, cohorte, distance, isolement obligatoire pour les contacts étroits, etc.). Il est 21h30 et une maman vient juste à l’instant de me prévenir que son fils a un résultat positif. On avance dans l’inconnu, dans un stress test géant pour l’ensemble du système scolaire. On ne fermera que si on manque vraiment d’enseignants.

Janvier a eu aussi ceci de particulier que nous avons eu trois tempêtes hivernales, amenant chacune entre 35 et 40 cm de neige avec des vents avoisinant les 100 km/h. Une tempête de neige, c’est quelques heures de préparation : il faut faire des provisions parce qu’on ne sait jamais combien de temps on va rester bloqué. Ensuite c’est de la neige qui tombe pendant plusieurs heures (18, 16 et 17 pour celles-ci), à raison de plusieurs cm par heure. Le vent est souvent violent. Le pire est souvent ce qui suit : la neige s’arrête et commence la poudrerie (ou blizzard aux USA). Le vent souffle la neige horizontalement sur plusieurs mètres de hauteur, et la visibilité tombe à zéro. Zéro, zéro, à pied ou en voiture, on ne voit pas à un mètre devant soi. Quand ça se calme, les déneigeuses peuvent enfin sortir et libérer les routes. La première tempête a été la pire, elle a commencé vendredi midi et on a pu sortir lundi matin.

Cette première tempête a fait également beaucoup de tort aux rivages : la glace n’était pas encore suffisamment présentes sur les plages, et la mer a repris parfois plus d’un mètre à la terre. Les températures ont ensuite chuté, ne remontant qu’occasionnellement autour de zéro, mais descendant parfois à -30°.

Nous vivons notre premier vrai hiver canadien, l’an dernier a été particulièrement doux, et les épisodes de neige étaient entrecoupés de périodes chaudes qui faisaient fondre la neige. On en a profité pour faire des balades en raquettes et en traîneau, dans les bois et sur la plage. La suite en photos !

Après la première tempête
Le vent a amené la neige contre les vitres de ma classe. Dix mètres plus loin, on voit l’herbe !
Ceux qui veulent comparer avec l’an dernier verront que l’arche s’est agrandie.
Vous vous souvenez du film de Disney, l’âge de glace ? ça commençait comme ça…
Le ressac de la mer sur le sable gelé laisse une impression étrange…
Hibernatus !

8 thoughts on “Janvier : Tempêtes et covid

    • Nicolas says:

      On avance dans le noir ! Plusieurs collègues déjà en isolement pour commencer. Le choc le plus dur devrait être fin de cette semaine, mais on annonce une nouvelle tempête !

  1. Ghislaine says:

    Impressionnant la couche de neige contre les vitres de votre cuisine ….ça me rappelle les hivers de notre enfance où durant l,hiver ,on avait droit une énorme couche de neige …on pouvait faire du traîneau ds les prairies avoisinantes 🤗🤗…comme Raphaël… heloise et Raphaël ont l,air d,en profiter pleinement 😊😊.
    Côté covid ,on est aussi pas mal entouré .ici sur le plateau ,on connaît une flambée des cas ,notamment ds les écoles…😒😏…m
    Bon courage pour la suite des événements liés au covid .j espère pour vs que la situation sanitaire va s améliorer et du coup que vous pourrez retourner à l,école et retrouver vos amis amies…
    Bonjour à vous tous 👋 🥰 😘

    • Nicolas says:

      Héloïse est assez déçue : la scission en cohorte l’empêche de voir ses meilleures amies… Et pour la neige, il faut voir les nouvelles photos 🙂

      • Ghislaine says:

        Bon courage à Héloïse…j,espère qu,elle pourra retrouver ses amies le plus vite possible et ou créer de nouveaux liens d,amitié..
        Gros bisous à Héloïse et à vous tous …
        Je pense svt à vous …😘😘🥰🥰

  2. Mamy says:

    Que de beaux sourires et de joues bien roses ..bon amusement familial dans la neige …on pense bien fort à vous tous 🥶🌬️🌨️🥯🥞🎂🍩🫖☕

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.