La p’tite bête qui monte, qui monte, qui monte…

Voilà voilà voilà… Depuis un peu avant Noël, nous y sommes également. L’îlot de tranquillité n’est plus. On est en plein première vague, à en juger par l’évolution quotidienne :

3 – 7 – 10 – 11 – 13 – 21 – 33 – 35 – 40 – 156 en trois jours – 118 – 129 – 169 – et 175 le 31 décembre.

Bref, un peu moins de 1000 cas détectés en décembre. L’Île n’est plus épargnée. À titre de comparaison, on était à moins de 400 cas durant les 18 premiers mois, pour l’extrême majorité des cas « importés » par des voyageurs arrivant à l’île. Maintenant, le virus circule et tout lieu public est considéré comme un lieu d’exposition potentiel. Il est probable que le nombre de cas réels soit beaucoup plus élevé, mais le fort taux de vaccination (96% et 50% chez les 5-11 ans) fait en sorte que, même parmi les cas détectés, la plupart n’ont aucun symptôme, ou seulement de très légers. Il n’y a que trois personnes hospitalisées, aucun en soins intensifs, et toujours aucun décès.

Au niveau des restrictions, elles sont dans l’ensemble assez supportables : port du masque à l’intérieur dans les lieux publics, et restriction des rassemblement à 20 personnes, 50 pour les événements, fermeture du sport. La principale est finalement le report de la rentrée scolaire d’une semaine, bien qu’on s’attende à ce que l’école reste fermée plus longtemps… Il nous reste à espérer que le système hospitalier, calibré pour une petite île de 160 000 habitants, tienne le coup !

Le temps est maussade, gris et humide depuis hier. La fine couche de neige que nous avions pour le réveillon a fondu avec le retour des températures positives. Nous avons fêté le passage à l’an neuf avec une famille d’amis belges installés ici depuis quelques mois. Huitres de l’île et barbecue au programme !

Bonne année à tous !

2 thoughts on “La p’tite bête qui monte, qui monte, qui monte…

    • Nicolas says:

      Assez bien, oui. On garde accès à nos écoles, ce qui est déjà bien pour avoir un endroit calme. Par ailleurs, nous sommes tous équipés d’un pc de fonction, d’un compte google Classroom pour nous et pour tous nos élèves, plus quelques abonnements de classe à des outils en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.