Fête du Canada

Le premier juillet, jour pluvieux, était la fête nationale du Canada. Célébration en demi-teinte cette année : d’une part les feux d’artifices étaient interdits dans tout le pays pour éviter les rassemblements, et d’autre part, le « meilleur pays du monde » s’est enfin décidé à entendre ce que les premières nations clamaient depuis longtemps… Ça ne construit pas encore de aqueduc pour amener l’eau potable dans les réserves, mais au moins la question est posée. Du coup, la fierté canadienne a plutôt fait place à un malaise certain, et à des commémorations plutôt qu’à la fête.

De notre côté, nous avons revêtu nos plus beaux habits canadiens et avons fait un peu de tourisme dans le plus vieux phare de l’île , Point Prim. C’est un des deux phares ronds présents au Canada, et le seul en brique de l’île. Il a été construit en 1845 pour sécuriser l’accès à la baie de Charlottetown depuis le détroit de Northumberland (au Sud de l’île).

Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer. (Aristote)
Cet arbre de Noël décoré avec des bouées de homard commémore les pêcheurs décédés en mer.

2 thoughts on “Fête du Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.