Seconde tempête de neige ! (mise-à-jour)

Et celle-ci tombait en semaine, ce qui signifie un jour de congé. Ici, on ne prend pas de risque. Dès lors qu’une certaine quantité de neige est prévue, on sait que le risque existe que ça soit pire, et on annule les cours.

Ce matin donc, message de la PSB (l’école publique, anglaise, pour Juliette), et de la CSLF (la commission française, pour Héloïse et moi) qui confirmait la très attendue première journée de congé pour intempérie de l’hiver. On coupe donc le réveil-matin et on profite de l’occasion pour réduire le déficit de sommeil.

Le matin, petite chute de neige, quelques centimètres tout au plus qui sont venus s’ajouter à la dizaine de cm qui restaient des précédents épisodes. Au début de l’après-midi, la neige s’est intensifiée, avec une quinzaine de cm de plus, et le vent s’est levé. On en a profité pour sortir faire un chouette bonhomme de neige à l’avant de la maison. Raphaël a dû battre en retraite avant la fin : la neige s’était transformée en grésil qui, avec la violence du vent, venait frapper les visages. C’était particulièrement désagréable, et même parfois franchement douloureux.

Il est maintenant bientôt 17h, les températures sont en train de remonter, le vent souffle de plus en plus fort (50km/h avec des pointes à 80), ce qui nous fait craindre des pertes d’électricité. Il tombe un curieux mélange de neige, de grésil et de pluie. Cette dernière devrait prendre l’ascendant sur les deux autres avec la remontée de température jusqu’à 6°, et on attend encore 15mm de pluie pendant la nuit. Dehors, les déneigeuses passent continuellement sur les routes de façon à assurer une sécurité suffisante (on le voit d’ailleurs sur les photos). On verra demain matin ce que ça donne, il n’est pas exclu que les cours soient à nouveau annulés.

Mise-à-jour à 20h20

Badaboum aussi pour le bonhomme de neige, poussé par le vent. Par chance, comme on ne lui avait pas fait de bras, il n’avait pas non plus de poignet.

3 thoughts on “Seconde tempête de neige ! (mise-à-jour)

  1. Geneviève says:

    quel plaisir de la vraie neige à bonhomme🤗
    questions: à part pour la première photo, il n’y a pas de couche épaisse de neige sur le toit des maisons, est-ce à cause du vent?
    êtes-vous tenus de travailler par internet lorsque l’école est fermée?

    bonne continuation!

    ps: un bien mignon petit garçon de deux ans 🧁🐧🐻‍❄️ Raphael

    • Nicolas says:

      C’est bien le vent. Il souffle assez fort ici, et transporte la neige. On voit ainsi des barrières à neige dans les champs pour protéger les routes. La poudrerie (c’est comme ça qu’on l’appelle) est parfois impressionnante.
      Pour le travail, non, pas de travail obligatoire en cas de fermeture pour intempérie. L’année scolaire comporte plus de jours qu’en Belgique, moins de congés. Mais on a régulièrement des annulations, une dizaine par an (probablement moins cette année).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.