2021

Bonne année à tous, famille, amis, lecteurs…
Premier réveillon de l’an au Canada. En famille, très simplement, dans la maison que nous louons. Le temps est assez doux, suffisamment chaud pour éliminer toute trace de neige. La fin des vacances approche. Elles ont été très calmes, avec plusieurs balades en forêts ou au bord de la mer. Un peu de shopping, quelques visites chez des amis. On se représente difficilement le stress qui semble régner en Belgique. On est bien loin de tout ça ici. Les Maritimes font figure d’exception, même par rapport aux autres provinces canadiennes.

À l’Île, plus de malades sauf deux voyageurs arrivés cette semaine et isolés dès leur atterrissage. Très peu de contraintes. Bars et restaurants sont ouverts, pas de couvre-feu, seulement masque, distanciation, maximum 10 invités chez soi et 50 participants aux événements (100 sur demande). Bref, rien de terrible. Bien sûr, on est presque coupé du monde avec cette quarantaine obligatoire (et sévèrement contrôlée).

D’une manière générale, les gens ici respectent les règles et ont confiance en leur gouvernement, qui s’appuie en retour sur leur bon sens. Dans le doute, on choisit la prudence, et comme le disait ma directrice : « je crois qu’aucun parent n’a envie d’être celui à cause de qui le virus s’est répandu dans la communauté ». Personne n’essaie de faire la leçon aux autres, et certainement jamais en les infantilisant.

Sur un peu moins de 160 000 habitants, deux mille ont déjà été vaccinées (Pfizer), et six cents de plus le seront cette semaine (Moderna). Uniquement des professionnels de la santé et le personnel des foyers de soins longue durée (maison de repos dirait-on en Belgique). La stratégie est différente : l’Île vaccine sa première ligne pour la maintenir sur le front en cas de crise et éviter l’effet boule-de-neige, tandis que la Belgique vaccine ses personnes à risques, celles pour qui elle a choisi d’arrêter son économie. Évidemment, il est vain de vouloir comparer une île, isolée et peu peuplée, avec un pays parmi les plus densément peuplés, au coeur d’une des zones les plus dynamiques au monde. Cela étant, un sentiment de sécurité règne ici, et il est chaque jour apprécié à sa juste valeur.

Bon rétablissement aux malades, pensiamo a voi e speriamo che stiate bene.

2 thoughts on “2021

  1. mamy says:

    Bonne année 2021 💞🍾🥂💖 à vous tous bonne continuation dans votre installation sur l’île🏡🌲 …nous on y est déjà depuis quelques heures🤗

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.