Rentrée et sortie des classes

Vendredi 17 septembre. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier post. La rentrée a eu lieu, d’abord pour moi à Rollo Bay (ici, les enseignants rentrent le premier septembre et disposent d’une semaine pour préparer l’année qui commence), puis pour les filles à Colonel Grey pour Juliette, et à Queen Charlotte pour Héloïse. Juliette était très enthousiaste à l’idée d’entamer son année en pré-IB (bac international). Héloïse était quant à elle plus craintive devant le défi d’apprendre en anglais. Elle craignait également qu’il soit plus difficile dans ces conditions de se lier avec ses nouveaux condisciples.

Cette rentrée aura finalement duré 4 jours. Dimanche soir, Santé IPÉ communiquait une éclosion COVID au sein de l’école primaire West Royalty, située à quelques centaines de mètres de chez nous. Malheureusement, cet enfant a été en contact avec de nombreux autres dans l’autobus, à son école et lors de ses activités parascolaires. Le gouvernement a donc décidé de fermer son école pour une semaine complète, ainsi que toutes les écoles de Charlottetown pour trois jours. Ce temps a été mis à profit pour tracer tous les contacts et les tester, ainsi que l’ensemble de l’école.

Malheureusement, au fur et à mesure que les résultats arrivaient, plusieurs cas se révélaient positifs. Ce « cluster » est le premier que connaît réellement l’île, et il touche une population qui n’a pas accès au vaccin. La population éligible est quant à elle vaccinée à 92%. Immédiatement, on rétablissait les cohortes au sein des écoles restées ouvertes, et on augmentait la vigilance.

Jeudi matin, les filles reprenaient les cours. Les masques devenaient pour la première fois obligatoires à l’intérieur des classes pour le primaire.

Jeudi soir, j’allais à l’université pour donner mon cours quand mon téléphone s’est mis à vibrer : ma directrice demandait à tout le personnel de suivre les nouvelles… Un cas positif dans mon école (à 70 km de Charlottetown) directement lié à l’éclosion de West Royalty. Branle bas de combat. On n’ouvrira pas le lendemain, pour se donner le temps de tracer les contacts proches et les tester. Je m’attends alors à voir mon téléphone sonner à tout moment : on est une toute petite école… Les infos tombent les unes après les autres : à l’élémentaire… un enfant entre 10 et 20 ans. La classe de 5-6 donc. Juste en face de mon local.

On est vendredi soir… toujours pas d’appel. On attend pour voir si on reprend lundi !

On est à 37 de cas actifs, principalement des enfants (20) et des voyageurs.

L’été a été léger, sans masque ni plus aucune restriction. L’île n’est plus à l’abri. On croise les doigts pour la suite.

2 thoughts on “Rentrée et sortie des classes

  1. Mamy says:

    Bienvenue au club 😔 ….ici en Belgique on parle aussi de  » cluster » dans les écoles ….on parle de ne plus mettre de masques …est ce une bonne idée ??? Car c’est une solution simple finalement surtout quand on a pas un taux de vaccination dans certains milieux ….
    Gros bisous à tous et masqués 🙄 depuis la Belgique ensoleillée….🥰

Répondre à Mamy Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *