Monotrope uniflore

Ce nom, digne d’une insulte du capitaine Haddock, est celui d’une fleur étrange qui fleurit pour le moment. Son aspect blanchâtre est intrigant, on pourrait la confondre avec un champignon par sa texture un peu caoutchouteuse. Les Anglais la surnomment la plante fantôme (ghost plant) ou la plante cadavre (corpse plant) et les Québecois la pipe indienne. Elle a la particularité de ne pas contenir de chlorophylle, et donc de ne pas produire son énergie via la photosynthèse. On la trouve dans des endroits plutôt sombres, au pied d’un sapin qu’elle parasite (enfin, c’est un peu plus compliqué que ça).

En vrac, quelques mauvaises photos d’un passage d’oies sauvage lors d’un coucher de soleil sur la plage, de caisses à homard échouées, de Raphaël surpris par le vent dans les herbes des dunes, d’un arbre tombé dans les eaux limpides d’une rivière, du déjeuner d’un petit écureuil…

3 thoughts on “Monotrope uniflore

  1. Geneviève says:

    Merci encore pour ce bain de nature…
    A quelle distance maximum tous les lieux que tu nous partages se trouvent-ils par rapport à votre habitation?
    Pouvez-vous en quittant à pied votre maison, vous promener ainsi dans la nature?
    Autrement dit, si je venais m’installer dans l’île avec Pollux, pourrais-je faire de belles balades sans voiture?
    PS: Raphaël a toujours le sourire

    • Nicolas says:

      Bonjour Geneviève. L’Amérique reste le continent de l’automobile, et la vie n’est pas vraiment prévue pour les piétons. Les lotissements sont assez verts, presque toutes les maisons sont entourées d’un jardin. C’est agréable, mais cela a pour conséquence que les distances sont souvent assez grandes. Il existe certes des parcs à l’intérieur même de Charlottetown, mer et forêt, mais ce n’est pas la nature sauvage des ces photos. Cela dit, à part notre grande excursion au Cap Nord, nous restons souvent dans un périmètre de 20 minutes (en voiture) autour de la ville. Les précédentes photos sont prises dans les parcs de Bonshaw et de Brackley.
      Pour Pollux, il faut aussi tenir compte que, si certains parcs sont spécialement aménagés pour les chiens, d’autres leur sont interdits, pour protéger la faune locale (je l’ose ? allez… dont les castors !)

  2. Mamy says:

    Bonjour tout le monde … quelle drôle de plante !!! Mamy ignorait son existence 😄😉…. merci d’enrichir ses connaissances botaniques..🥰

    Gros gros bisous et bon déménagement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *