Noël avant l’heure

Nous ne sommes que le 21 décembre, mais on dirait que le Père Noël est déjà passé pour nous… Nous ne l’attendions pas vraiment aujourd’hui, on nous avait annoncé sa venue pour un peu plus tard dans la semaine, mais le téléphone a sonné à 8h30. Il venait de passer le Pont de la Confédération et m’a donné rendez-vous à 13h aux douanes de Charlottetown pour les formalités.

Comme les deux lutins parlaient un petit peu français, j’ai pu effectuer toutes les démarches dans la langue de Molière. Le Canada étant officiellement bilingue, les fonctionnaires fédéraux sont tenus de proposer un service en français. Dans une province où l’anglais est à ce point majoritaire, cela pose évidemment des problèmes de recrutement, et donc de compétence. C’est donc moins un confort qu’une garantie que les douaniers ne vont pas trop creuser le dossier. Quelques questions plus tard, le traîneau pouvait prendre la route et parcourir les neuf dernières minutes de son long périple.

Nous sommes bien sûr enthousiastes à l’idée de redécouvrir certains trésors enfouis (les filles se rappellent qu’il y a quelques boites de cuberdons…), mais en même temps horrifiés par l’idée de stocker tout cela temporairement (pas les cuberdons…). La maison que nous occupons actuellement ne nous satisfait pas vraiment, aussi avons-nous décidé de ne pas tout déballer ici.

La situation temporaire :

2 thoughts on “Noël avant l’heure

  1. Mamy says:

    On dirait bien que le père Noël a oublié les papiers cadeaux et les ficelles 🤣…Bon déballage et joyeuse redécouverte de vos objets tant attendus ….après un si long voyage…et gare à l’indigestion quand vous tomberez sur le chocolat BELGE les spéculoos ..les cuberdons….🥰🥳🤩

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.